Une question ? Contactez-nous

Delphine Michard exporter a l etranger Cabex actuel expert comptable

Travailler à l'Export

Delphine Michard (Cabinet COFAGEST), citée dans un article d'Actuel Expert Comptable

Interviewée par le magazine, elle explique comment votre expert comptable peut vous aider à développer votre activité à l'étranger.

"Nul besoin d'être une grosse société pour exporter…ni un gros cabinet d'expertise comptable pour l'y aider. Voici quelques retours d'expérience de professionnels du chiffre qui permettent à leurs clients de franchir les frontières.
 
Les exportations françaises ont représenté 437 milliards d'euros en 2014, selon les Douanes, un chiffre stable comparé aux années précédentes. Les PME et micro-entreprises représentent 95% des sociétés exportatrices, mais seulement 14% du chiffre d'affaires total à l'export. Le potentiel de développement à l'international des petites sociétés est donc fort et les bénéfices réels : "Actuellement, les clients qui s'en sortent le mieux sont ceux qui ont des relais de croissance à l'export", reconnaît Jean-Michel Picaud, président de RSM en France. Si toutes les PME n'ont pas la velléité de vendre à l'étranger, les experts-comptables notent certains profils privilégiés : "Les entreprises innovantes, celles qui ont un savoir-faire technique à valoriser rencontrent le plus fort succès", selon Delphine Michard, associée du cabinet Cofagest à Oullins (réseau Cabex). S'il existe des structures d'accompagnement à l'export d'envergure nationale comme Business France (ex-Ubifrance) ou locale comme ERAI (Entreprise Rhône-Alpes) à Lyon, les experts-comptables se positionnent comme des conseils privilégiés. "Notre valeur ajoutée pour le client qui souhaite exporter ? Nous connaissons l'entreprise dans sa globalité, son historique, ses problématiques, c'est pourquoi nous sommes les plus à même de la conseiller", explique Marc Desjardins, directeur associé du cabinet TGS-Soregor.
 
Des cabinets membres de réseaux internationaux

Le client a-t-il la capacité financière, commerciale, de production, pour se lancer à l'international ? A quelles taxes seront soumises les transactions ? Quid de la TVA, intracommunautaire ou pas ? Comment recruter un jeune pour une mission de VIE (Volontariat International en Entreprise) ? Ce sont autant de points que l'expert-comptable éclaircit en amont. "Par ailleurs, nous connaissons bien les aides à l'export que le client peut solliciter", ajoute Delphine Michard. Certains cabinets font en outre partie de réseaux internationaux, et peuvent impliquer leurs partenaires dans la démarche export du client : "Si l'un de nos clients a un projet d'exportation par exemple en Espagne, avant même qu'il ne décide quoi que ce soit, nous appelons notre partenaire sur place, membre du réseau TGS que nous avons fondé il y a trois ans et qui couvre aujourd'hui 35 pays", explique Marc Desjardins. A l'autre bout du fil, le confrère espagnol pourra détailler les modalités d'implantation dans son pays, la pertinence de démarrer avec un agent commercial, ou un distributeur, ou toute autre structure de vente. Même fonctionnement chez RSM : "Nous sommes membres de RSM International, septième réseau mondial présent dans plus de 110 pays, explique Jean-Michel Picaud. Nous travaillons main dans la main avec notre associé du pays-cible, et nous accompagnons nos clients y compris physiquement dans le pays visé pour y rencontrer notre confrère". Un rôle d'interface, où l'expert-comptable aide notamment le client à se poser les bonnes questions. Chez TGS, l'accompagnement in situ peut consister à organiser des rencontres avec des prospects ou de potentiels partenaires commerciaux.
Le sourcing international pour une meilleure rentabilité

En s'appuyant sur un partenaire international, le cabinet français peut également démêler une situation complexe : "Si l'un de nos clients ne sait pas comment mener une négociation avec un importateur chinois, par exemple, notre partenaire local du réseau de cabinets international KSI lui vient en aide", explique Delphine Michard. Par ailleurs, les partenariats avec d'autres professions libérales exerçant à l'international sont aussi un outil précieux pour les clients, lorsqu'il s'agit, par exemple, de vérifier la solidité d'un contrat de joint-venture. Enfin, l'accompagnement à l'international peut également consister à rechercher des fournisseurs : le «sourcing» à l'étranger ayant un impact direct sur la rentabilité de l'entreprise."
 
Par Olga Stancevic

Une question ? Contactez-nous

Céder une entreprise

Vous souhaitez réussir la cession de votre entreprise ?
Avec les services Cabex, vous êtes sûr de vous poser toutes les bonnes questions au bon moment, d’anticiper...

Comptabilité et gestion

Avec les experts-comptables Cabex, vous nʼaurez pas seulement une information comptable ou légale,
mais des informations utiles pour une meilleure gestion de votre...